Séances d'information à venir

Weedon  8 août   19 h   (Centre culturel, 280 9e Avenue)

Disraeli 14 août  19 h  (Cabaret des arts, 310 Rue Laurier)

Sherbrooke  20 août  19h¸  (salle Du Parvis, 987 rue du Conseil)

East Angus  28 août  19 h   (Salle des Chevaliers de Colomb, 143 rue Saint-Pierre)

 

Le projet

Le projet consiste en la mise en place d’une piste cyclable d’une longueur de 94 km sur un ancien tronçon de chemin de fer reliant la ville de Sherbrooke et la municipalité de Saint-Joseph-de-Coleraine. 

Des Sentiers Pédestres des 3 Monts  de Coleraine jusqu’au lac des Nations à Sherbrooke, la piste permettra de longer le lac Aylmer, la rivière Saint-François et les Monts Stoke dans une suite de paysages des plus magnifiques en Estrie et en Chaudière-Appalaches. Le projet permettra de relier la région de Thetford Mines et Le Haut-Saint-François à la Route Verte par le réseau des Grande-Fourches à Sherbrooke. 

Un projet structurant et soutenu par 10 municipalités des MRC du Haut-Saint-François, MRC Des Appalaches et de la ville de Sherbrooke

    • Le projet est soutenu par 10 municipalités et est au cœur d’une collaboration constructive entre nos municipalités depuis quatre ans.
    • Une équipe de projet est déjà en place et regroupe des élus, des directeurs généraux des municipalités ainsi que des professionnels en support.
    • L’organisation se consolidera prochainement par la création d’un organisme sans but lucratif qui aura pour mission de s’assurer d’une gestion efficiente de tous les volets de développement et de mise en œuvre du projet.

Un projet qui s’intègre harmonieusement avec son milieu

    • Le projet s’insère dans une perspective de promotion de saines habitudes de vie, de sécurité et de respect de la qualité de vie des citoyens.                                                                                                                                                                  Un projet inclusif qui mise sur des usages respectueux et multiples à l’année
    • La vision donnée au projet est d’en faire une piste multifonctionnelle, ouverte pendant les quatre saisons, et qui profitera à un maximum d’individus et de familles de la région comme de l’extérieur.
    • Toutes les activités pourront y être pratiquées, allant du ski de fond en hiver au vélo, à la marche ou à la trottinette le reste de l’année 

Un projet responsable sur le plan économique

    • L’important pour nous est de gérer ce projet de façon responsable.
    • Nos estimations économiques sont prudentes et sont fondées sur des données et des études de faisabilité que nous continuons de mettre à jour.
    • Une partie du financement est déjà disponible pour un premier tronçon du projet et d’autres programmes gouvernementaux sont accessibles, en plus des possibilités de commandites.
    • Le coût du projet est estimé entre 20 à 25 M$ selon l’état réel de l’emprise au moment des travaux.

Des retombées positives et stables anticipées pour le milieu

    • La première retombée du projet est d’offrir une infrastructure de plaisance accessible à tous et favorisant de saines habitudes de vie.
    • Le développement de l’offre en cyclotourisme est connu et reconnu comme un vecteur de retombées économiques locales et régionales.
      • C’est pourquoi il fait partie des axes prioritaires identifiés par les acteurs du développement régional depuis plusieurs années et que le projet est soutenu notamment par Tourisme Cantons-de-l’Est et Tourisme région de Thetford.
      • Il est démontré ailleurs au Québec que l’implantation de réseaux similaires de pistes cyclables profite et bénéficie particulièrement aux commerces, aux restaurants et aux autres services et commodités situés à proximité des pistes.

Un projet qui bonifie les efforts d’attraction et de rétention de la population

    • Le projet représente, aux yeux des élus et de plusieurs acteurs du développement économique et touristique, un des outils importants pour maintenir nos municipalités vivantes, attirantes et dynamiques.

 

Un projet de mobilité durable

    • Le projet représente un lien de mobilité durable qui permettra une extension de la Route Verte dans le sud du Québec.
    • À terme, ce lien permettra de relier le réseau cyclable de Thetford Mines à la Route Verte en passant par Sherbrooke.